Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil


  

  

Le triangle Sacré


La véritable Histoire du

"CHEMIN DES DAMES"

CONTACT

Jacques MICHEL

4, rue des Cordeliers

O2200 SOISSONS

Tel.: 06 15 16 49 59

  

  

  


De la Préhistoire à nos jours


Le lieu-dit camp de César est l'oppidium du Vieux-Laon qui domine le village.

C'est sûrement le fameux BIBRAX  (et non pas Bibracte) cité par Jules César  dans sa Guerre des Gaules

On appelle un Oppidum "une place fortifiée en élévation"

L'oppidum de Saint-Thomas frappe par son étendue et constitue un site historique de premier ordre, sa flore particulière et son orientation raviront également les amateurs de nature et de randonnées.

le site du Vieux Laon à Saint-Thomas est un éperon barré avec enceinte de contour de 32 ha. La fortification principale est un rempart de type murus gallicus, alors qu'un rempart postérieur de type Fécamp isole la partie nord-est du plateau. Deux entrées ont également été reconnues.

Nous sommes bien là en présence d'un oppidum gaulois typique que les fouilles de Gilbert Lobjois publiées en 1965 ont clairement identifié comme tel. De plus un ramassage de surface a permis plus récemment de trouver une pièce de monnaie attribuée à Ibiza, l'une des îles Baléares et on a lu la présence des frondeurs baléares nommés par César (renseignement de M. J. Terrrisse, archéologue rémois dans une communication de sa part à l'Académie Nationale de Reims en janvier 2010). De plus cette fortification est à 12 km du camp de César sur l'Aisne, soit les huit milles mentionnés par César. Depuis ce camp César fait combattre ses troupes, vers le nord et l'ouest. La situation est complexe, les belligérants ne se décidant pas à franchir une zone marécageuse.

Ce fut le lieu d'une terrible bataille entre les Belges, les Rèmes, menée par ICCIOS, qui, au soir du premier jour de la bataille, a demandé l'aide de César. C'est pourquoi les Rèmes de BIBRAX se sont associés à Jules César pour lutter contre les Belges.

Les Belges finirent par décider de contourner l'obstacle et d'attaquer César vers la Miette et l'Aisne, dans la zone géographique de son premier camp. Ils sont finalement battus et poursuivis.

L'Histoire a parfois des répliques étranges. Dans le même secteur de cette bataille de l'Aisne de 57 avant J-C eurent lieu les combats de Napoléon contre les armées impériales en 1814, et au printemps 1917 les terribles combats d'infanterie et des chars d'assaut lors de l'offensive Nivelle.

St THOMAS